Réduction des déchets: ressourcerie et upcycling

Vieux claviers (Zinneke - wikimedia)
Vieux claviers par Zinneke CC BY-SA3.0

Le Fablac participe chaque année à la Semaine Européenne de Réduction des Déchets. A cette occasion, nous organisons une collecte de matériels informatiques et électroniques usagés (le mardi soir au fablac notamment), ainsi que des animations autour de la problématique Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE).

En 2017, nous vous donnons rendez-vous samedi 25 novembre entre 10 et 18h, pour une collecte de DEEE et des ateliers « Prolonger la vie de son ordinateur » sur la place des arts à Thonon-les-bains.

En effet, le meilleur moyen de réduire les déchets est de ne pas les produire, c’est à dire de réparer, réutiliser, donner une seconde, une troisième vie à un objet, voir une nouvelle vie grâce à l’upcycling !

Le dernier rapport de l’ADEME indique que l’on a collecté, en France en 2015, 621 557  tonnes de DEEE (+17,8% par rapport à 2014 et près de 10kg/habitant). Depuis 2006, 3,59 millions de tonnes de DEEE ont été collectées en France soit 385 tours Eiffel ou plus de 74 Titanic !

En plus de ces raisons écologiques et de raisons économiques, la réutilisation de matériels usagés est un point central dans le fonctionnement d’un fablab. En effet, ce qui représente des « déchets » pour certains constituent pour nous une richesse ! Les ressourceries mises en place au sein des fablabs permettent de réaliser bons nombres de projets à moindre coût.

Les matériels que nous collectons sont les suivants:

Décharge de Guiyu, Chine (Basel Action Network)
Décharge de Guiyu, Chine (Basel Action Network)
– ordinateurs (portables ou de bureau)
– écrans plats
– claviers, souris
– imprimantes et scanners
– routeurs et autres matériels réseaux
– disques durs, RAM
– tablettes
– téléphones portables
– petits matériels électroniques
– jeux et  jouets électroniques
– câbles et connectiques
Nous sommes également intéressés par le matériel de bricolage en tout genre (pour coudre, tourner, fraiser, percer, visser, couper, poncer, meuler…) pour équiper notre local et alimenter la ressourcerie de l’association. D’ailleurs, toutes les formes d’aides sont les bienvenues, donc n’hésitez pas à passer nous rendre visite à la maison des associations à Anthy-sur-léman (2 place de l’église). L’atelier est ouvert à tous, les mardis soir à partir de 19h. Vous pouvez également nous suivre sur facebook, twitter ou google+ pour être au courant des événements et ouvertures. N’hésitez pas à nous contacter pour annoncez votre visite.
Le matériel informatique et électronique  récupéré sera recyclé de la façon suivante:
– S’il fonctionne, lui donner une seconde vie par exemple en installant un système libre GNU/Linux qui permettra de continuer à l’utiliser. (le lab est déjà équipé grâce à du matériel usager généreusement fourni par Emmaüs et par l’école d’Anthy, merci à eux)
– S’il ne fonctionne pas, tenter de le réparer notamment grâce aux pièces de rechanges issus de notre ressourcerie.
– S’il n’est pas réparable, démontage pour récupérer les pièces réutilisables pour alimenter la ressourcerie et permettre de réaliser d’autres projets (réparation, création, matières premières pour des ateliers éducatifs, upcycling). Si vous avez des projets, des idées, des suggestions d’upcycling, n’hésitez pas à commentez l’article et à passer au fablac.
Notre démarche sera donc orientée vers la réparation et la réutilisation afin de d’allonger la durée de vie et ainsi réduire l’empreinte carbone.
Ce fonctionnement n’est malheureusement pas celui de la filière de recyclage des DEEE mise en place en France puisque moins de 1% des DEEE ménagers sont réemployés (rapport ADEME 2013).

 

Paradoxe:
Les DEEE devraient d’abord être réutilisés avant d’être recyclés : C’est une logique de « priorité de traitement ». La remise en état et la réutilisation d’un EEE est bien plus efficace pour protéger l’environnement car elle allonge la durée d’utilisation. Paradoxalement, en France, la filière de retraitement des DEEE est financée par les particuliers (via la contribution visible nommée aussi éco-contribution ou éco participation), mais ce sont les fabricants de matériels qui pilotent les 4 éco-organismes agréés. Les fabricants n’ont pas intérêt à privilégier le reconditionnement car les produits d’occasions font concurrence aux produits neufs qu’ils vendent.
Pour ceux qui voudrait prolonger la durée de vie de leur PC, le meilleur moyen étant d’installer un nouveau système d’exploitation libre et moins gourmand que window$, il existe de nombreux événements appelé Install Party vous permettant d’être accompagné pour le faire (organisation d’une install party sur thonon en cours).
Si votre matériel arrive véritablement en fin de vie, sachez qu’afin d’améliorer le recyclage des DEEE, un décret, visant à transposer la directive européenne 2012/19/UE, a été publié au Journal Officiel le 22 août 2014. Les distributeurs d’appareils électriques et électroniques se voient désormais obligés de reprendre « gratuitement et sans obligation d’achat » pour le consommateur les équipements usagés.

Et pour suivre la problématique des DEEE, vous pouvez allez voir le site d’Arte consacré au documentaire « La tragédie électronique » de Cosima Dannoritzer, car malheureusement et malgré les lois l’interdisant bon nombre de nos déchets se retrouvent dans les décharges du Ghana, de Chine, du Bengladesh ou ailleurs.

 

Crédits photos (License Creative Commons): Zinneke, Woelab, Jerryandyoucan, Fairphone et Basel Action Network

3 réflexions au sujet de « Réduction des déchets: ressourcerie et upcycling »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*